Territoire d’énergie Hautes-Alpes a été l’un des premiers syndicats à s’engager au plan national en faveur de la mobilité électrique mais cet engagement s’est accompagné, dès le départ, d’une condition sine qua non : produire parallèlement l’énergie nécessaire. Ici, on parle de mobilité électrique durable et tout est fait pour relever ce nouveau défi.


En 2014, Territoire d’énergie Hautes-Alpes et les syndicats d’énergie des départements Ardèche, Drôme, Isère et Haute-Savoie se sont en effet associés pour créer un réseau public de bornes et implanter ainsi un véritable service public de la recharge mutualisé.
Aujourd’hui EBorn est le premier réseau public de France en nombre de bornes (933), d’abonnés (2500) et de charges. Il regroupe désormais 11 départements.


Dans les Hautes-Alpes, 83 bornes ont été installées.


L’année 2020 a été marquée par la mise en place d’une délégation de service public qui a été confiée à Easycharge et par l’achèvement du plan de déploiement.
En 2022, le premier superchargeur (autonomie de 100km/8 minutes rechargement) en Région Sud a été mis en service sur la commune de Montgenèvre.

Pour une mobilité électrique durable

Le positionnement original de Territoire d’énergie Hautes-Alpes reste le même et répond à une condition sine qua non que s’est imposée le syndicat : la mobilité électrique doit être une mobilité durable.
Dans les Hautes-Alpes, tout est ainsi entrepris pour que la totalité des consommations électriques dues aux véhicules soit couverte par une production d’énergie locale et verte. Cette mobilité électrique garantira ainsi non seulement une énergie propre aux usagers, mais évitera également la mise en tension des réseaux dans les années à venir. Le syndicat est en pointe sur toutes ces réflexions et s’engage dans de nombreuses actions et programmes avec des intervenants et acteurs régionaux.

La configuration de notre département, de montagne, avec des zones rurales et des zones de forte fréquentation saisonnière, a guidé l’élaboration du schéma directeur. Le projet a été conçu pour assurer un maillage optimal, n’oubliant aucune partie du territoire et confortant bien sûr les sites touristiques.
Aujourd’hui, le service est en place avec 83 bornes opérationnelles (67 bornes accélérées, 15 bornes rapides, 1 borne ultrarapide).

Légende carte

Une borne tous les 25 kilomètres : le réseau eborn est sans conteste l’un des plus denses observés sur le territoire métropolitain. La liste des bornes figure en annexe. Rappelons que le premier plan de déploiement a concerné 75 bornes et a été financé par le Territoire d’énergie Hautes-Alpes avec l’aide de l’ADEME (449 400 €) et du Département des Hautes-Alpes (275 000€). Ce plan initial a été complété par l’implantation de 7 nouvelles bornes, avec le concours de la Région Sud (150 000 €).

Pour en savoir plus

Les statistiques d’utilisation pour le département des Hautes-Alpes.

Malgré la crise sanitaire qui a paralysé toute l’activité au printemps et qui a fortement impacté les déplacements toute l’année, les statistiques de l’année 2020 sont très encourageantes. Voici quelques chiffres.

la fréquentation par commune est disponible sur demande

En savoir plus

NEWSLETTER

inscrivez vous avec votre adresse email